Vous êtes ici

Grégoire Martel GEM ESC 2006 gagne le 1er prix au EOS Global Blockchain Hackathon avec ID PASS

Gregoire Martel GEM ESC 2006
Publié le
20 Septembre 2018

ID PASS a remporté le premier prix de 100 000 dollars US au EOS Global Blockchain Hackathon le 10 juin 2018 à Hong Kong contre 90 autres équipes, et participera à la grande finale le 8 décembre. Victoire confirmée le 12 juillet par EOS.

Le projet ID PASS a remporté le 10 juin 2018 le premier prix de 100 000 dollars US au EOS Global Hackathon 2018 à Hong Kong, le plus important hackathon blockchain jamais organisé en termes de dotations totales (1,5 million de dollars). Les participants, plus de 350 répartis dans 90 équipes, se sont affrontés pendant 26 heures pour proposer des solutions innovantes s’appuyant sur l’infrastructure EOSIO. EOS a confirmé la victoire d’ID PASS sur son compte twitter le jeudi 12 juillet.

Vidéo officielle

Le projet ID PASS a pour ambition d’offrir à plus d’1 milliard de personnes dans le monde sans papiers d’identité une identité décentralisée, sans autorité centrale unique, à l’aide des technologies blockchain et de la biométrie.

ID PASS est né au sein de Newlogic, société singapourienne fondée par quatre français :
Jérémy Bethmont, Loïc Bistuer, Jérémi Joslin (EPITECH) et Grégoire Martel (GEM ESC 2006). L’américain Paul Wehner et le biélorusse Raman Shalupau ont rejoint l’équipe ID PASS à l’occasion du hackathon.
A noter que Raphaël Dauzat GEM ESC 2006 a rejoint l’équipe dernièrement comme Project Manager.

Pourquoi ID PASS ?

Sans papiers d’identité, il est généralement impossible d’accéder à des services tels que l’éducation, la santé, la justice, les banques ou encore les assurances.
Pour autant, dans de nombreuses régions du monde où les peuples sont opprimés pour des raisons telles que leur origine ethnique ou leur religion, posséder une carte d’identité émise par une autorité centrale peut aussi être un danger.

C’est pourquoi ID PASS s’appuie sur le concept d’Auto-Souveraineté de l’Identification (Self-Sovereign Identity). ID PASS propose à ces individus vulnérables un moyen de prouver leur identité qui est entièrement sous leur contrôle et qui peut être produit quand cela est nécessaire, et gardé secret quand cela est préférable.
La blockchain alliée aux technologies biométriques permet d’authentifier de manière sûre l’identité d’une personne sans que cela repose sur une base de données centrale qui pourrait être utilisée à des fins d’oppression. Les données personnelles ne sont toutefois en aucun cas stockées sur la blockchain : elles restent en la possession de l’individu sur sa carte, et peuvent éventuellement être répertoriées par un organisme de confiance (ONG, organisme gouvernemental, etc.).

Quels projets pour la suite ?

Newlogic emploiera tous ses gains pour financer le développement open source d’une première version de la plateforme ID PASS et va créer une Fondation afin de garantir au projet son indépendance. En parallèle, l’équipe se prépare à la grande finale du EOS Global Blockchain Hackathon qui se tiendra le 8 décembre dans un lieu encore tenu secret.

L’équipe ID PASS sera également présente à la conférence Blockchain Live le 26 septembre à Londres, au sein du Block.one Village, pour présenter sa solution.

Newlogic est une société de services informatiques basée à Singapour spécialisée en biométrie et blockchain au service notamment des agences humanitaires. Les quatre fondateurs sont les français Jérémy Bethmont, Loïc Bistuer, Jérémi Joslin (EPITECH) et Grégoire Martel (Grenoble Ecole de Management). Newlogic a des bureaux répartis dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est (Singapour, Thaïlande, Philippines, Vietnam et Laos) et emploie actuellement 35 personnes.

ID PASS est un projet initié par Newlogic dont l’ambition est de donner une forme d’identification formelle et indépendante des gouvernements à plus d’un milliard de personnes dans le monde vivant sans papiers d’identité.

Block.one, créée en 2017, est l’entreprise derrière la blockchain EOS et la solution logicielle EOSIO, un système d’exploitation pour les applications décentralisées. Block.one a levé 4 millards de dollars dans le cadre de son ICO (plus grosse ICO jamais réalisée).

Crédits Photo & Vidéo : Block.one

Cela pourrait vous intéresser