Vous êtes ici

PAIX ECONOMIQUE : "Des richesses et des profits, mais pour quoi faire ?"

Publié le
02 Octobre 2019

Dominique Steiler, GEM DBA 2005, Professeur Senior à Grenoble Ecole de Management et Titulaire de la Chaire Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail, partagera avec vous ces recherches lors de la Convention GEM Alumni 2019...

Parler de paix n’est pas toujours facile. Parler de paix économique demande encore plus d’engagement tant le monde des affaires est construit sur un idéal agressif qui résiste à l’idée d’une économie plus collaborative et refuse parfois de poser une question clé : "Des richesses et des profits, oui, mais pour quoi faire ?" 
Pacifiée ne veut pas dire qui ignore ou efface les difficultés, les erreurs et les conflits, ce serait nier et refuser la vie. Au contraire, il s'agit plutôt d'être éduqué à les reconnaître plus qu'à les dissimuler et à s'en ouvrir avec discernement pour faire débat et créer des solutions adaptées. C'est un effort, stimulant et fatigant, pour lequel il faut être préparé et qu'il nous faut donc enseigner et développer. 

La paix économique ne se pose pas comme un concept figé et surtout n'impose pas un idéal à atteindre. Elle est un élan toujours en devenir, une flamme toujours à animer. Au sens musical, elle crée un contrepoint à la notion de guerre économique - elle fait converser ensemble plusieurs lignes mélodiques. Ainsi, elle ne s'oppose pas aux bénéfices, mais questionne la part de maléfices qu'ils contiennent ; qu'a-t-on détruit au niveau individuel, social ou écologique pour obtenir ce résultat financier ? Comment peut-on réduire cela ? Elle est une forme d’indignation face aux errances du monde économique, mais plus encore un mot d’ordre,  dont l’objet serait de mettre en mouvement les énergies citoyennes pour une plus large contribution au bien commun et pour que les bénéfices jouent vraiment leur rôle étymologique de "bienfaits". Évoluer d’un acheteur « cost killer », qui ne se préoccupe pas de la probable disparition d’un fournisseur à l’agonie, à un acheteur collaboratif est un exemple parmi tant d’autres d’une action concrète qui peut être menée.

 

Programme et inscription

 

 

Dominique Steiler, Docteur en management de l’Université de Newcastle & GEM DBA 2005, est Professeur Senior à Grenoble École de Management ou il assure la fonction de Directeur Associé au déploiement de la Paix Economique et Titulaire de la Chaire Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail, qu’il a créé en 2012.

Cela pourrait vous intéresser